Gevrey-Chambertin

Le vignoble forme une large bande qui s’étire des portes de Dijon à Nuits Saint-Georges. Adossé à la Combe de Lavaux, la plus alpine de la Côte de Nuits, le village porta le nom de Gevrey-en-Montagne jusqu’en 1847, date à laquelle il devint Gevrey-Chambertin par une Ordonnance Royale et un trait d’union. Gevrey-Chambertin fut la première des communes bourguignonnes à unir son nom à celui de son terroir le plus prestigieux. Les premières traces de vignes remontent à l’an 630 avec le plus ancien clos bourguignon créé par les moines de l’abbaye de Bèze, le « Clos de Bèze » qui n’a jamais changé de nom depuis. En haut du village, les tours carrées du château du Xe siècle sont intactes. Construit par les sires de Vergy, ceux-ci le donnèrent aux moines de Cluny.
Le climat « La Combe au Moine » atteste de leur présence. Gevrey-Chambertin reste historiquement le tout premier des vignobles de Bourgogne : le plus grand avec 434 hectares de vignes en production, le plus titré en Grands Crus (9 sur 23) et en Premiers Crus (26 climats classés). Il ne produit que du vin rouge exclusivement issu du cépage pinot noir.