les_hommes_charles.jpg

Charles

« Toute ma vie j’ai appris en travaillant. Quand je regarde Arnaud travailler, j’apprends encore et je suis fier de lui. Etre vigneron, c’est forcément aimer la nature. Le contraire est impensable pour moi. J’aimais tellement la terre que je n’imaginais pas faire autre chose que vigneron. Denis a appris la vigne avec moi de manière innée. Quand j’ai pris ma retraite, je savais qu’il était prêt et qu’il apporterait sa touche bien à lui. Le laisser faire fut pour moi une immense satisfaction. Aujourd’hui, les jeunes échangent entre eux, ils avancent ensemble dans le respect et la solidarité. De mon temps, les choses étaient bien différentes. »